Astrid Arbouch, cor

Astrid Arbouch découvre tôt une appétence pour la musique qu’elle développe d’abord par le chant puis la flûte à bec baroque. C’est avec le cor qu’elle obtient plusieurs prix de conservatoires en France, notamment à Tours en 2006, Rueil-Malmaison en 2008 et Paris en 2010.

Titulaire d’un Diplôme d’État français, elle enseigne au Conservatoire de Tours de 2006 à 2010 avant de parfaire son parcours en intégrant la Haute École de Musique de Genève aux côtés de Bruno Schneider.
Diplômée d’un double master en spécialisation Orchestre (2014) et Pédagogie (2016), le parcours d’Astrid Arbouch lui permet de jouer sous la direction de chefs tels que Sascha Goetzel, Hannu Lintu, Susanna Malkki, Paul Daniel ou encore Emmanuel Krivine.

Elle se produit en concert avec la Juilliard School au Lincoln center à New-York, l’Université Gedail au Yamaha Hall à Tokyo et Osaka, ou encore en partenariat avec Néojiba (Núcleos Estaduais de Orquestras Juvenis e Infantis da Bahia) à Salvador de Bahia au Brésil.

Au cor moderne ou naturel, elle est régulièrement appelée à jouer avec des orchestres de renommée internationale tel que l'Orchestre de la Radio d'Helsinki, l'Orchestre de la Suisse Romande à Genève, l'Orchestre National Bordeaux Aquitaine, ou les Orchestres de Chambre de Londres et de Genève.

Férue d’expériences nouvelles, elle organise en 2016 une série de Master-classes et de conférences sur la musique indienne et occidentale à Calcutta où elle se produit en concert avec son quintet cor, guitare, piano, tablas et sarod. Elle est aussi membre du trio « Esquisse » (cor, chant et piano) depuis 2014, ainsi que cofondatrice du Geneva Soundpainting Orchestra.

Astrid Arbouch assure depuis 2015 le poste de cor solo à l'orchestre du Sinfonietta de Lausanne.

 

 

 

Copyright©2014-2018 Festiv'Baroqueries - Tous droits réservés